Accueil du site > CONFÉRENCES > Cycles précédents

Cycles précédents

LISTE DES CYCLES

  • LES 7 PÉCHÉS CAPITAUX - Qu’est ce qu’on risque ?
  • L’ART CONTEMPORAIN expliqué à ma mère
  • MEDIUMS, La cuisine de l’art
  • PARTIE DE CAMPAGNES, & développement durable = écologie, économie & social
  • Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... l’art contemporain, Sans jamais oser le demander
  • J’ai décidé d’aimer l’art contemporain
  • trAnspoRT CONTEMPORAIN dans les musées européens
  • The show must go on
  • Parlez d’art autrement
  • L’ art contemporain mode d’emploi ...

TÉLÉCHARGER L’ENSEMBLE DE NOS THÉMATIQUES

Les 7 péchés capitaux - QU’EST-CE QU’ON RISQUE ?

« Luxure, paresse, gourmandise, orgueil, colère, envie, avarice  : les péchés capitaux se portent bien, merci, même si leur destin est contrasté… La gourmandise et la luxure ne sont plus l’objet de nos foudres morales. La paresse interroge fortement la place du travail dans nos existences. De son côté, l’envie sociale prospère dans une société avide de réussite individuelle. L’avarice et la cupidité mettent à mal la répartition des richesses dans notre quête de justice sociale. La politique internationale et l’économie manifestent parfois un orgueil inégalé tandis qu’une colère mal canalisée essaime partout dans le monde. Assurément, le regard que nous portons sur les péchés capitaux n’est plus le même que celui qui prévalait au Moyen Âge. Mais parce qu’ils imprègnent toujours notre culture, ils nous offrent une grille de lecture du monde encore efficace aujourd’hui »*.

Du Jardin des délices à un monde désenchanté, débarrassé des superstitions, les artistes poursuivent une relecture de nos travers trop humains. S’ils se font parfois moraliste et redresseur de tort, indolent ou sulfureux, leurs dessins, peintures, sculptures, photos, vidéos…, en un mot, la création artistique contemporaine reste un moyen passionnant de saisir, en image, en pensée, en parole, par action - et peut-être par omission - la mécanique de nos existences. Laissez-vous tenter…

Ce nouveau cycle de huit conférences en vidéo-projection privilégie une approche sensible, accessible à tous. Animés par des historiens d’art passionnés, ces rendez-vous permettent de se familiariser avec l’art contemporain et d’approfondir ses connaissances.

* Catherine Halpern. Nos péchés capitaux - Revue Sciences Humaines n°196 - août-septembre 2008

0/ La tentation de l’art contemporain - Un retour de la morale ?
1/ La Gourmandise - Le Jardin des Délices
2/ L’Avarice - Passions Privées
3/ La Paresse - L’Art de l’oisiveté
4/ L’Envie - I can’t get NO satisfaction
5/ L’Orgueil - Miroir, mon beau miroir
6/ La Colère - Art & Furious
7/ La Luxure - Tout ça pour une pomme ?

L’ART CONTEMPORAIN expliqué à ma mère

L’art contemporain fêtera ses 70 ans le 8 mai 2015 ! Si, comme on l’a longtemps écrit, l’art contemporain est né après la seconde guerre mondiale, cette date est certainement la meilleure et la plus facile à mémoriser ! Connaissance de l’art contemporain vous propose de fêter l’événement en ouvrant un grand dossier sur les âges de la vie.

Quels sont les nouveaux contours de l’enfance ? Quelles représentations donner de l’adolescence et de ses désordres ? Que se joue-t-il entre le Devenir Homme et l’Être Femme au cœur du débat sur les genres ? Comment écrire la longue histoire de l’art de la vieillesse aujourd’hui ? Ajoutez une conférence introductive sur la beauté et une autre sur la famille et le mariage, concluez par une interrogation sur le futur de l’humanité et vous obtiendrez ce nouveau cycle de 8 rendez-vous : L’art contemporain expliqué à ma mère.

Avec le feuilleton L’art contemporain fête ses 70 ans, chaque conférence consacrera un épisode de 26 minutes aux principaux groupes, mouvements et tendances de l’art depuis 1945, l’art découpé comme un gâteau pour mieux éclairer son histoire par tranche, ou plus exactement par décennie. Si la chronologie n’est surtout pas signifiante de son évolution, elle offrira néanmoins les repères nécessaires à ceux qui en ont besoin et cela naturellement, en restant simple pour rendre l’art accessible à tous. « Intense », « critique », « brisant avec la tradition », ce sont des mots et expressions parfois utilisés pour décrire l’art contemporain. Nous en retiendrons trois autres pour ces interventions : « drôles », « sympas » et « décomplexées ». Une heure et demie d’art vivant illustré en vidéo projection, animée par des historiens d’art passionnants passionnés. Vous êtes invité à venir souffler les 70 bougies de l’art contemporain.

1/ Vénus Beauté : qu’est-ce qui est beau ?
2/ Orgueil et Préjugés : l’art du mariage ou le modèle éclaté
3/ L’Artiste, la grenouille et l’enfant
4/ Le Pouvoir jeune : Smells like teen spirit
5/ F comme… Femme(s) : fleur, fée, fatalité
6/ It’s Raining men : l’identité masculine à nu
7/ L’Artiste qui ne voulait pas fêter son anniversaire
8/ Autant en emporte le vent : aimer à contretemps

MEDIUMS

La cuisine de l’art
dessin, peinture, sculpture, photographie, installation, performance, vidéo

Le grand atelier
Que trouve-t-on dans la cuisine de l’art ? Quels sont les outils, les moyens ? Le 20e siècle a constitué un vaste univers de possibles pour donner forme à la création. Des médiums inattendus élargissent les domaines classiques des Beaux-Arts : dessin, peinture et sculpture.
Les matériaux modernes, béton, verre, acier, mais aussi le temps, l’air ou la lumière appartiennent désormais aux ingrédients artistiques. Les procédés se multiplient : collage, assemblage… et la farandole des objets manufacturés se combinent dans les expositions depuis les premiers ready-made. La technologie n’est pas en reste : photographie numérique, caméra multispectrale, logiciel de dessin, l’évolution technique offre aux artistes une vaste palette de nouvelles pratiques.

De la représentation du réel à sa présentation L’art de l’installation, les performances, les actions et les « happenings » sont, depuis les années 60, le lot habituel du spectateur de l’art contemporain. Comment naviguer dans ces nouveaux espaces, dans ce nouvel imaginaire ? Comment trouver des angles de vue décalés, ouvrir des perspectives nouvelles sur ces médiums ?

Ce sera l’objectif de ces huit nouvelles conférences. Réalisés en vidéo-projection, accessibles au plus large public, ces rendez-vous seront le pont entre l’art contemporain et ceux qui pensent qu’il ne les concernent pas. Pour que l’art parle à chacun d’entre nous précisément là où le monde trouve un éclairage inédit un éclairage inédit.

1/ Le dessin contemporain : // le retour d’un classique De Braque à Twombly, Matisse, Baxter, Christo, Convert, Dietman, Dumas, Kentridge, Longo, Penone, Spero, Venet…

2/ De Michel-Ange à Banksy : // la renaissance des murs peints De Diego Rivera à Jean-Michel Basquiat, Haring, Jonone, Lewitt, Pignon-Ernest, Rousse, Seen, Toroni, Varini…

3/ L’obsession peinture : // enquête sur les Serial painters De Cézanne à Richter, Dali, Buren, Garouste, Kelly, Magritte, Morellet, Picasso, Pollock, Rutault, Warhol…

4/ La sculpture réinventée : // une pincée de marbre, un urinoir, un courant d’air De Rodin à Kapoor, Abdessemed, Bourgeois, Catellan, Christo, Duchamp, Gander, Graham, Vilmouth, Wostell…

5/ Nouvelles acquisitions photographiques : // 10 photographes qui comptent De Diane Arbus à Andreas Gursky, Becher, Hamilton, Moon, Rusha, Sherman, Sidibé, Parr, Plossu, Wall…

6/ L’art de l’installation : la démesure de l’art, sa cuisine et son chantier De Lucio Fontana à Veronica Janssens, Johns, Kabakov, Kawamata, Lévêque, Rauschenberg, Schwitters…

7/ Performances : // le coup de main du réel De Marina Abramovic à Ben, Beuys, Export, Hubault, Ivanovic, Journiac, Kaprow, Klein, Motti, Orlan, Pane…

8/ La vidéo // les écrans : // mondez, filmez, réservez De Bruce Nauman à Steve McQueen, Barney, Forest, Gordon, Hill, Huyghe, Marker, Paik, Sorin, Viola…

PARTIE DE CAMPAGNES

développement durable = écologie, économie & social

L’ART CONTEMPORAIN passionne, déconcerte, contrarie. Il captive l’attention du public et des médias, il s’affirme comme le metteur en scène, en images, en objets d’un monde complexe. Développement spectaculaire du nombre de ses musées, émergence de continents artistiques "en voie de développement", constitution de gigantesques collections privées, explosion des limites de l’art…

Cette saison s’appuie sur l’actualité. Quatre grands dossiers illustrent un thème prioritaire : le développement durable. Ce concept original, apparu en 1987 dans un rapport de l’ONU intitulé Our common future, est né du constat d’une profonde fracture Nord/Sud. Il ne concerne pas uniquement l’écologie, loin de là. Il entend faire se rapprocher trois univers qui se sont longtemps ignorés : l’économie, l’environnement et le social.

Participer à cette PARTIE DE CAMPAGNE(s) sera une manière de poursuivre celle qui vient de s’achever, laissant bien des questions ouvertes. Ce sera surtout choisir d’aborder l’art contemporain avec simplicité et sans simplification. Si vous préférez une approche qui évoque librement toutes les époques, où chacun prend ses repères - même lorsque l’art semble avoir coupé les ponts avec une partie du public -, vous trouverez là votre bonheur.

Ces rendez-vous d’une heure trente, animés par des historiens d’art passionnés et illustrés de projections vidéo, permettent de se familiariser avec l’art contemporain et d’approfondir ses connaissances. Ces rencontres privilégient une approche accessible à tous, à la rencontre des artistes, des œuvres, des idées… sans jamais oublier le plaisir de l’art. Le bonheur n’est-il pas dans le pré ?

Conférence 1 : // L’art contemporain, la matière et le nucléaire. Dans le plus incertain des mondes, Dieu ne joue pas aux dés.

Conférence 2 : // L’art contemporain, les armes & les guerres d’aujourd’hui. L’art sur tous les fronts.

Conférence 3 : // Art contemporain, économie des émotions & images de marque. Bataille d’images : histoire de campagne(s).

Conférence 4 : // Art contemporain, migration, exil & intégration. Réinventer nos univers, vivre ensemble.

Conférence 5 : // Art contemporain, capital & création. Portrait de l’artiste en travailleur : la semaine des deux dimanches.

Conférence 6 : // Art contemporain et monde rural. Printemps culturel : entendez-vous dans vos campagnes.

Conférence 7 : // L’art contemporain & la crise écologique. Artistes durables, artistes responsables.

Conférence 8 : // L’art contemporain et l’europe, identités & frontières. Soit un art contemporain européen, une touche de Paradis.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... l’art contemporain*
*Sans jamais oser le demander

Ce film complètement foutraque de Woody Allen tourné en 1972 touche à quelque chose d’interdit... mais ça fait vraiment rire : « N’espérez pas y apprendre quoi que ce soit sur le sexe. Le film se découpe en sept sketches - nous avons fait huit conférences -, censés répondre à des questions primordiales comme : "Pourquoi les femmes n’ont-elles pas d’orgasmes ?", "Les travestis sont-ils tous des homosexuels ?", ou encore "La recherche médicale sur le sexe est-elle satisfaisante ?...  ».

Avec ce cycle, nous ne disons pas que vous n’apprendrez rien sur l’art contemporain, bien au contraire. Mais il faudra se lâcher un peu, car nous ne voulons pas entendre parler tristement d’art contemporain. Ne peut-on aborder gaiement des choses sérieuses ? De Van Gogh à Matisse, de Picasso à Pollock, de Beuys à Ai Wei Wei, de Basquiat à Bansky, l’émergence de la modernité est à suivre de près, tout en gardant le sourire.

Oui, il a toujours été difficile de désigner ce qui transforme un “objet” en une “œuvre”. Comment envisager la nature de l’art, le produire, le montrer, le collectionner ? Bien sûr, l’art contemporain nécessite certaines clés de lecture. Il faudra donc établir ces passerelles manquantes et envisager ensemble des correspondances entre les œuvres de l’Histoire de l’art. La représentation des objets, de l’architecture, du corps, de la nature, nous invitera à repenser notre vision du monde. Une mise en perspective, en quelque sorte ! Et soudain, ce qui semblait lointain deviendra familier.

Conférence 1 : // Quel effet ça fait d’être amoureux... d’une œuvre d’art ? Le coup de foudre est-il un mythe ? L’art est-il un état passionnel ? Aimer l’art contemporain rend-il aveugle ?

Conférence 2 : // Peut-on apprendre à aimer... l’art contemporain ? Mon aspirateur peut-il devenir un chef-d’œuvre ? Peinture/Sculpture : que reste-il de nos amours ?

Conférence 3 : // Les artistes sont-ils obsédés... et les autres ? L’art de la séduction : érotisme & militantisme... A quoi pensent les artistes ?

Conférence 4 : // L’art a-t-il des limites ? Performance, théâtre, musique, danse : l’art s’est-il transformé en autre chose ? Une autre vision du monde ?

Conférence 5 : // L’art est-il un jeu dangereux ? Les artistes sont-ils joueurs ? L’art, le sport, le jeu aujourd’hui : comment participer ?

Conférence 6 : // Qui a peur des artistes ? Pourquoi met-on toujours les artistes en prison ? Street art : comment la rue s’est-elle emparée de l’art ?

Conférence 7 : // Tout a-t-il déjà été fait... en art ? Mutations contemporaines : Arts numériques et nouvelles technologies

Conférence 8 : // L’art contemporain est-il fabriqué en Chine ? Le nouvel échiquier de l’art : BRICS à BRAC (BRICS = Brasil / Russia / India / China / South Africa)

J’ai décidé d’aimer l’art contemporain

Un musée, un artiste, une œuvre, trois mots définissent ce nouveau cycle de 8 rendez-vous réalisé par l’association Connaissance de l’Art Contemporain. Poursuivant la formule baladeuse de la saison dernière, nous vous proposons de découvrir l’art contemporain à l’échelle de l’Europe et au-delà..., sans bouger de votre chaise.

J’AI DECIDE D’AIMER L’ART CONTEMPORAIN vous emmènera à Barcelone, Copenhague, Venise, Cologne, Vienne mais aussi à Istanbul, New York et même à Moscou...

Les rendez-vous se déroulaient de la façon suivante. Première séquence : présentation du musée, son histoire, son architecture, ses collections... Deuxième séquence : un artiste phare, une œuvre clé choisie dans la collection du musée seront présentés. Immersion totale dans la pratique de l’artiste et sa démarche. Troisième séquence autour d’un thème et de ses liens avec l’art contemporain. Naturellement, chaque séance réalisée en vidéo-projection par un(e) historien(ne) d’art chevronné(e) consacre une approche de la scène contemporaine de chacun de ces pays.

Conférence 1 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour me sentir plus libre ?

Conférence 2 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour élargir mon horizon ?

Conférence 3 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour sauver la planète ?

Conférence 4 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour me cultiver ?

Conférence 5 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour retrouver la mémoire ?

Conférence 6 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour faire une collection ?

Conférence 7 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour tuer le temps ?

Conférences 8 : // J’ai décidé d’aimer l’art contemporain… pour faire des rencontres ?

trAnspoRT CONTEMPORAIN dans les musées européens

Les musées européens disposent de riches collections permettant de découvrir et d’approfondir aisément l’art contemporain dans sa diversité. Pour ce cycle, nous avons souhaité fixer avec vous une série de Rendez-vous en Europe. Et chaque fois, nous procéderons de la même manière.

Tout d’abord, dans une première séquence dédiée à 1 musée //, nous dégagerons rapidement les spécificités de son architecture et de sa collection. Ce sera l’occasion de constater, s’il en était besoin, que les musées sont bien plus que de jolies boîtes identiques. Nous avons ensuite choisi une œuvre majeure appartenant à la collection du musée.

Nous en ferons l’analyse et nous pencherons sur le parcours de son auteur. Ce moment privilégié, intitulé 1 artiste // 1 œuvre, sera l’occasion de pénétrer au cœur de l’univers de l’artiste, au plus proche de la création. Les questionnements soulevés trouveront naturellement divers prolongements, grâce à un regard à 360° autour de l’œuvre // qui permettra de saisir clairement les problématiques de l’art contemporain.

Une approche sélective des musées et des oeuvres permet de dégager des thématiques précises qui déchiffrent l’art d’aujourd’hui : L’art, l’Histoire et la mémoire collective… à l’occasion du 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin (9-10 oct. 1989) ; L’art, un miroir de société ; L’art et les objets ; L’art et la migration des mondes ; Art, science, enchantements ; Gestes d’artistes : peindre, se promener, danser… ; Portraits-Paysages ; L’art, les expositions, le public aujourd’hui - Paysages de musées.

Enfin, il n’était pas question de passer en revue les scènes artistiques de chacun des pays traversés, mais nous avons souhaité construire ces interventions en nous appuyant sur elles, sans rechercher l’exhaustivité. Et Paris ? Le Centre Pompidou n’accueille-t-il pas la plus grande collection d’art moderne en Europe ? Effectivement, et chaque conférence établira des passerelles avec les œuvres du Musée National d’Art Moderne.

Conférence 1 // Berlin | Hamburger Bahnhof L’art, l’Histoire, la mémoire collective… Le ciel au-dessus du Mur

Conférence 2 // Londres | Tate Modern L’art, un miroir de société : « Et tous, ils changent le monde »

Conférence 3 // Stockholm | Moderna Museet L’art et les objets : L’insoutenable légèreté des choses

Conférence 4 // Madrid | Centro Reina Sofia L’art et la migration des mondes : être ici… et d’ailleurs

Conférence 5 // Gand | SMAK Art, science, enchantements : l’illusion du décollage

Conférence 6 // Lisbonne | Fondation Gulbenkian Gestes d’artistes : peindre, se promener, danser…

Conférence 7 // Amsterdam | Stedelijk Museum Portraits / Paysages : la belle insouciance de la jeunesse

Conférence 8 // Rome | MAXXI – Musée des Arts du XXI siècle L’art, les expositions, le public aujourd’hui - Paysages de musées.

The show must go on

Chacun de ces rendez-vous multimédias pourra sembler ludique, mais n’en sera pas moins fécond car ils révéleront, l’un après l’autre, la richesse des propositions formulées par les artistes contemporains et en appelleront à votre propre façon de percevoir. Et cela sans jamais s’interdire les retours nécessaires dans l’histoire de l’art ou la convocation d’autres domaines que celui de l’art proprement dit. Prendre ces rendez-vous, c’est choisir d’aborder l’art avec simplicité mais sans simplification.

Conférence 1 // L’art, les romans, les contes de fées être et faire semblant - la littérature dans l’art

Conférence 2 // L’art, le cinéma, la télévision bande-annonce - un siècle d’images en mouvement

Conférence 3 // L’art à table hors d’œuvre - le goût en partage

Conférence 4 // L’art et le sexe féminimasculin - scénario d’un nouveau genre

Conférence 5 // L’art et la mode Paris . New York . Milan - luxe, corps et identité

Conférence 6 // L’art et le design style, couleur, matière - le dedans du décor

Conférence 7 // L’art et l’économie Argent, don, échangez, l’art producteur de valeurs

Conférence 8 // L’art et l’humour Le rire dans l’art : propre et humain à la fois

Parlez d’art autrement

L’art contemporain passionne, déconcerte, contrarie. Captivant l’attention du public et des médias, il s’affirme comme le metteur en scène, en images, en objets d’un monde complexe. Développement irrésistible du nombre de ses musées, émergence de continents artistiques "en voie de développement", constitution de gigantesques collections privées, explosion des limites de l’art : tout semble le prédisposer à être le lieu de toutes les attentions de ce siècle naissant.

Nous avons pour ce cycle retenu un thème prioritaire qui sert de colonne vertébrale à quatre grands dossiers : le développement durable. Ce concept original, apparu en 1987 dans un rapport de l’ONU (Our common future), est né du constat d’une profonde fracture Nord/Sud. Il ne concerne pas uniquement l’écologie, loin de là. Il entend faire se rapprocher trois univers qui se sont longtemps ignoré : l’économie, l’environnement et le social.

Conférence 1 // Est-ce la fin de l’art primitif ? 100 ans après Picasso : De l’Art nègre aux Arts premiers

Conférence 2 // Existe-t-il un art contemporain africain ? In & Out of Africa : l’art après nous

Conférence 3 // Profession : créateur d’objets cultes Design : L’art de l’objet, du magasin au musée

Conférence 4 // Designers, designeuses : la French Touch Philip Starck et la nouvelle génération de Designers

Conférence 5 // L’art pour tous : l’art à gratter L’art social : un aliment de base

Conférence 6 // L’art engagé a-t-il encore de l’avenir ? Art et politique : quand l’art bat le pavé

Conférence 7 // Portrait de l’artiste en jardinier L’art et la planète : histoires naturelles

Conférence 8 // Sauvons les tournesols ! Art contemporain et développement durable

L’art contemporain mode d’emploi

Aujourd’hui l’art contemporain reste pour beaucoup impénétrable et énigmatique. L’incroyable diversité de ses formes et de ses styles déboussole, effraie, agace, mais ne laisse jamais indifférent ! Face à des œuvres qui bousculent les notions de beau et de laid tout en se jouant des notions d’éternité et d’éphémère, il peut être facile de perdre pied…

Ce cycle de 8 conférences, inspiré par le livre d’Élisabeth Couturier*, L’art contemporain mode d’emploi paru aux éditions Filipacchi, fournit les clés et les repères nécessaires pour décrypter les créations d’aujourd’hui et prendre plaisir à découvrir de nouveaux horizons esthétiques. Selon les tempéraments, vous choisirez certainement une manière personnelle d’approcher l’art d’aujourd’hui. Deux possibilités s’ouvrent à vous : la méthode douce, une approche plutôt chronologique, et la méthode choc : le plongeon tête baissée dans l’art contemporain ! Nous avons souhaité vous proposer les deux.

Chaque conférence offre ainsi un double regard : un exposé précis qui puise largement dans l’Histoire de l’art, des origines à nos jours et permet de fixer des repères, de souligner les références et de renouer les fils entre le passé et le présent. 
Illustrée par des vidéos ou des interviews d’artistes, de commissaires d’exposition, de philosophes ou de sociologues, cette première partie se termine par un jeu de questions-réponses.
Elle est suivie d’une présentation monographique de l’œuvre d’un artiste contemporain “26 minutes pour une œuvre”, qui « vous plonge directement au cœur du sujet, sans paliers de décompression, ni filet de sécurité ! ».

Conférence 1 : // L’art, c’est forcément beau... FAUX

Conférence 2 : // L’art, ça doit ressembler à quelque chose... FAUX

Conférence 3 : // L’art, c’est seulement de la peinture ou de la sculpture FAUX

Conférence 4 : // L’art, c’est du travail, c’est du fait main... FAUX

Conférence 5 : // L’art doit être accessible à tous... VRAI et FAUX

Conférence 6 : // L’artiste doit avoir de l’inspiration... VRAI et FAUX

Conférence 7 : // L’artiste contemporain fait n’importe quoi... FAUX


* Élisabeth Couturier est journaliste et critique d’art (AICA), diplômée des arts plastiques. Chroniqueuse à France-Culture dans l’émission d’Arnaud Laporte “Tout arrive”, elle collabore régulièrement à Paris Match et à Historia pour la rubrique « l’art de l’Histoire », ainsi qu’à diverses revues spécialisées.

Article(s) de la rubrique Cycles précédents

English

Contact

127, boulevard de Ménilmontant - 75011 PARIS
16, place du Palais - 33000 BORDEAUX info@connaissancedelart.com
Tel : 09.67.09.27.65

Dernière news

Site réalisé par Moon Websites (Agence web Paris)