Accueil du site > Conférences > +De thèmes > Une histoire de l’art contemporain de 1970 à 2000

Une histoire de l’art contemporain de 1970 à 2000

Le feuilleton : « les années 1965-75 » Dans le feuilleton « L’art contemporain fête ses 70 ans », le troisième quart du siècle sera marqué par les « événements » de mai 1968. Le développement de la performance et de la vidéo, la naissance de l’Anti- Form (Art minimal, Art conceptuel, Land Art, Arte Povera) et de l’Hyperréalisme en font un moment passionnant de l’Histoire.

Le feuilleton : « les années 1975-85 » Dans le feuilleton « L’art contemporain fête ses 70 ans », la décennie voit la théorisation du post-modernisme parallèlement au développement de l’art corporel et de formes d’art liées à l’appartenance culturelle, sexuelle ou raciale (art féministe, art afro-américain...) ; viendra ensuite le retour à la peinture (Bad painting, Figuration libre, Nouveaux fauves, Trans-avant-garde) et la naissance du Graffiti art.

Le feuilleton : « les années 1985-95 » Dans le feuilleton « L’art contemporain fête ses 70 ans », ces années voient l’émergence de la Picture Generation autour de la notion d’appropriation (Roberto Longo, Richard Prince, Sherrie Levine) et l’émergence d’une nouvelle peinture européenne (Gerhard Richter, Luc Tuymans, Marlene Dumas).

Le feuilleton : « les années 1995-2005 » Dans le feuilleton « L’art contemporain fête ses 70 ans », une décennie de croissance pour les pays émergents et leurs artistes : Brésil, Russie, Inde, Chine... En Occident, on poursuit la peinture (Anselm Kiefer), développe le multimédia (Pierre Huyghe), les installations (Kapoor) et l’on consacre les Young British Artists (Damian Hirst, Steve McQueen, Rachel Whiteread).

Le feuilleton : « les années 2005-2015 » Dans le feuilleton « L’art contemporain fête ses 70 ans », le monde vit dans les remous de l’après 11 septembre. On annonce la fin du postmodernisme. Les artistes se recentrent sur des questions sociales et environnementales alors que la crise économique et la montée des extrémismes offrent un nouveau visage à l’art.

Le feuilleton : « l’art du futur et d’après » Dans le feuilleton « L’art contemporain fête ses 70 ans », on parle de dépasser l’art contemporain. Déjà, qu’on ne cesse de repousser sa date de naissance, 1945, 55, 65... et de vieillir l’art moderne ! L’aimera-t-on quand il ne sera plus, à contretemps ?

English

Contact

127, boulevard de Ménilmontant - 75011 PARIS
16, place du Palais - 33000 BORDEAUX info@connaissancedelart.com
Tel : 09.67.09.27.65

Dernière news

ALL OVER PARIS

du 5/11/2017

> vendredi 15 décembre 2017

> Lire la suite

Site réalisé par Moon Websites (Agence web Paris)